Guérir complêtement du SIDA!


Ce titre vous accroche? Rien d'étonnant car c'est là la toute nouvelle tactique de quelques personnes de Montréal qui veulent utiliser le désespoir des malades pour faire fortune. Le promoteur du traitement XC-100 installe des cartes d'affaires avec ce seul titre et un numéro de téléphone à la sortie des pharmacies du village, endroit très fréquenté par les malades du SIDA. RG a entrepris de contacter la personne responsable et sous le couvert de l'anonymat, on apprend que l'homme qui refuse de s'identifier demande 10,000$ U.S. pour deux injections qui feront disparaître toute trace du SIDA. Le montant de 10,000$ sera versé dans un compte in trust d'un avocat de Montréal et une clinique médicale connue, de mèche avec le vendeur, examinera le patient et lui injectera les deux doses du produit miracle. Il va de soi que le médecin n'ouvrira aucun dossier sur le patient de peur de perdre son permis de pratiquer. Le médicament appelé XC-100 serait un produit déjà très connu aux Etats-Unis et souvent utilisé. On ne ferait pas bonne publicité du produit car il y aurait plus d'argent à faire avec les médicaments conventionnels qu'avec c eproduit révolutionnaire au dire le faussaire. Les personnes concernées seront avisées qu'il n'existe à ce jour aucun traitement du SIDA et que des recherches très prometteuses se font actuellement à l'Hôtel-Dieu de Montréal sur un médicament appelé GSPH-1. Le simple fait de passer par un avocat anonyme, de se faire examiner par un médecin qui ne veut pas savoir votre nom et qui donnera encore moins le sien et que le numéro de téléphone à signaler pour avoir des informations est celui d'un paget devrait être suffisant pour faire croire à une escroquerie. RLC