La violence aux animaux;

Attention qu'on ne vous attrape pas!


Un homme ordinaire se promène seul avec son toutou dans le village question de faire une petite marche de santé et de donner la chance à l'animal de faire ses besoins. Soudain, le maître se fâche, tire d'un geste brusque sur la laisse et Fido crie. En soi, une image fréquente que l'on peut voir régulièrement, j'en suis personnellement témoin plusieurs fois par mois. Le maître qui donne un coup de laisse un peu brusque n'est pas toujours un tortionnaire mais il est plus que temps qu'on comprenne que batteur de chien ou pas, dans l'intention de la personne, les conséquences sont les mêmes pour l'animal.

Disques intervertébraux déchirés, hernies discales cervicales, douleurs ligamentaires intenses et permanentes, terreur, nervosité, whiplash (Cou du lapin) et paralysie sont toutes des conséquences d'un petit coup de laisse au chien. Le cou du chien est la partie la plus sensible et la plus fragile de son corps. Comble de malheur, c'est l'endroit le plus pratique pour attacher un collier, c'est donc la partie du corps de l'animal qui est le plus sujette aux accidents. Un propriétaire d'animal rencontré sur Ste-Catherine nous raconte: "Combien de fois n'ai-je pas vu quelqu'un donner une bonne correction sur les fesses de minou pour qu'il ne recommence plus, pour qu'il se souvienne? Des centaines de fois. Et c'est toujours la même chose. On prend le chat par le dessous du ventre et on lui balance 2 ou 3 bonnes tapes aux fesses. Si le chat ne nous a pas griffé en se poussant, il est à parier qu'il se sera caché pour le reste de la journée. Avez-vous déjà tenté d'avoir un calin avec minou après ce genre de traitement? Inutile de vous dire que ce n'est pas chose facile parce que le chat, comme tout animal de compagnie, subi un traumatisme qui dépasse largement les simples conséquences mentales."

Et Rodrigue de continuer "si je vous tenais par le chandail et vous balançais 2 ou 3 bonnes taloches sur la tronche, il est certain que je passerais devant un juge, à la Cour criminelle, pour voie de faits! Vous vous plaindriez alors de la douleur de ma gifle et des séquelles psychologiques que mon comportement aura eu sur votre sommeil... Imaginez-vous que le chat moyen ne pèse que 10 livres. Vos 2 ou 3 taloches lui paraissent 90 fois plus fortes puisque son poids ne correspond qu'à 10% du poids moyen d'un homme. Il est facile d'imaginer les conséquences d'une claque sur la margoulette 90 fois plus forte que celle administrée d'homme à homme? Un humain n'y survivrait pas, pourquoi un animal s'en sortirait-il plus facilement?"

On parle très peu des conséquences de ces brassages d'animaux qui entraînent trop souvent des dommages physiques de même que des problèmes comportementaux. Un chien brusqué restera traumatisé pour la vie et risquera de développer beaucoup d'agressivité. Un chat corrigé par une baffe ne fera plus jamais confiance à son maître autrement que pour lui soutirer de la bouffe. Qu'on se le dise, un animal battu ou brusqué a droit à la protection de la loi et la jurisprudence est abondante dans le domaine même si on pourrait croire que certaines sentences sont plutôt ridicules. Si vous voyez un maître brusquer son animal, vous rendrez peut-être service à ce dernier en informant le maître des conséquences de ses actes. Au pire, parlez-lui des derniers jugements de la Cour en la matière...

• Richelieu: Chien négligé à l'extérieur de la maison: 500$ à la SPCA + 3 ans de probation sans animal domestique.

• Montréal: Animal euthanasié par suffocation: 200$ + 30 jours de prison.

• Richelieu: Collier trop petit pour le chien: 35$ + 7 jours de prison. Probation de 1 an.

• Terrebonne: Chienne battue après accouchement et négligée: 200$ à la SPCA + probation de 2 ans.

• Beauharnois: Chien mal nourri: 200$ + 15 jours de prison.

• Trois-Rivières: Animaux maltraités: 550$ + 90 jours de prison + 2 ans de probation.

• Ferme de St-Hyacinthe. 2 chèvres, 10 chiens, 4 veaux, 3 moutons, 2 cochons, 6 lapins, 2 pigeons et 4 chats laissés à l'abandon et saisis par la SPCA: La Cour ordonne la vente des animaux et l'argent déposé à la SPCA.

• Bedford: Chien blessé non soigné par le maître: 300$ + 50 heures de travaux communautaires + probation de 3 ans.

• Trois-Rivières: Chien négligé volontairement: 85$ + 15 jours de prison.