Un psy pour les animaux?

Suite à de nombreuses demandes de nos lecteurs qui voulaient en savoir plus sur le comportement des animaux ou sur la psychologie de nos amis à poils, RG a décidé de publier une série de courts dossiers sur des sujets variés de la vie quotidienne avec nos animaux. Est-ce que mimine est déprimé? Est-ce que Fido est anxieux? Tout au long de cette série, entrecoupée de sujets plus généraux, nous tenterons d'expliquer aux maîtres ce qui se passe chez leurs animaux et comment régler certains problèmes qui viennent parfois nous compliquer la vie. Grâce à la collaboration du Dr. Joël Dehasse, vétérinaire spécialisé en éthologie clinique(étude du coportement animal), nous prendrons vite conscience que ce qui peut parfois paraître énorme ne pourrait être en fin de compte qu'un petit détail vite réglé.

Pourquoi Fido, qui vient d’atteindre la puberté, ne mange-t-il plus? Pourquoi Minoune est-elle devenue boulimique? Pourquoi Puce ne mange-t-il que quand ses propriétaires sont présents? Et pourquoi Lola ne mange-t-elle que quand ses propriétaires sont absents, de préférence la nuit? Faut-il donner une fois, deux fois, trois fois par jour, à manger à son chien ou à son chat?

Le comportement de prise d’aliment est quelque chose de complexe et très particulier d’une espèce à l’autre. Si manger est, pour l’être humain, un acte social, il en est de même pour le chien. Pour le chat par contre, c’est sans importance. Le chat, pour résumer son cas, est un petit mangeur. Il va ingérer des aliments entre dix à quinze fois par jour, pour autant qu’on ne le trompe pas avec des goûts et des saveurs tout le temps variables (toujours la même chose si possible). Activer l’appétit du chat avec des boites à ceci ou cela, afin qu’il mange «bien», c’est à dire comme ON aimerait qu’il mange, de gros volumes en deux ou trois rations, est illogique. Un chat mange souvent de petites quantités. Il faut respecter sa nature au risque de le rendre anxieux. Oui, c’est un risque réel: un chat qui ne mange que quelques gros repas risque d’avoir de grandes fluctuations glycémiques (taux de sucre dans le sang) et se mettre à chasser … des proies inexistantes ou des illusions de proies comme les chevilles de ses propriétaires, à moins qu’il ne se mette à lécher et téter des tissus, à les ingérer! Dès lors, quelques croquettes en libre-service, sans changer les goûts, permettront au chat de se ravitailler quand c’est nécessaire, avant qu'il ne devienne un véritable lion.

Pour le chien, lui, c’est une autre histoire de nous expliquer le Dr Dehasse: "le chien ne mange pas que pour se nourrir, mais aussi pour montrer son rang hiérarchique. En effet, le dominant mange en prenant tout son temps, en savourant, en se montrant; il lui faut des spectateurs. Le dominé lui, accède au repas après le dominant, il ingère vite sa ration calorique, et être seul n’est nullement incommodant". Tant le dominant que le dominé peuvent défendre leur repas par des grognements ou des morsures. C’est la posture qui fera la différence: le dominant est droit sur ses membres, le dominé est en partie accroupi. Et tant le dominant que le dominé acceptent que le propriétaire vienne toucher à sa gamelle; seulement le dominant attend de son propriétaire des attitudes basses et une approche lente, tandis que le dominé accepte une approche directe et rapide de continuer le Dr Dehasse.

Évidemment, ne pas manger, faire de l'anorexie, ou manger en très petite quantité, peut être un signe de trouble comportemental. Une fois que le vétérinaire a fait un examen physique complet et que l’on peut exclure tout trouble corporel, sexuel, émotionnel ou affectif, on envisage que le chien veuille simplement jouer un rôle social. Trop d’hormones mâles coupent l’appétit, certaines anxiétés et les dépressions aussi. Mais si ces troubles sont exclus, «pourquoi Fido fait-il le difficile?» Bien souvent, Fido, à la puberté, a été obligé de rentrer dans la hiérarchie. Ses maîtres n’en savaient rien. Et Fido a joué le jeu de son espèce. Comment obtenir des privilèges en mangeant? Par la présence de spectateurs. Et Fido s’est décidé à ne manger que si quelqu’un l’accompagnait ou le regardait. Bien sûr, ses maîtres se sont inquiétés; «peut-être Fido est-il malade?». On est resté près de lui, on l’a encouragé. Cela a évolué tant et si bien qu’aujourd’hui Fido ne mange qu’à la cuillère et ses trois repas prennent chacun une demi heure. Pour régler rapidement ce problème, Fido doit recevoir sa gamelle trois fois par jour pendant 5 minutes; il doit manger seul, sans spectateur; et s’il fait la grève de la faim, tant pis pour lui; il mangera au repas suivant. Dans la pratique du Dr Dehasse, le plus résistant a tenu … 4 jours sans manger; après fini les caprices, il dévorait tous ses repas!


Pourquoi manger beaucoup?

Manger beaucoup, au-delà de ses besoins en calories, et lorsque la ration est équilibrée, peut être un signe d’anxiété ou de manque de satiété. L’animal anxieux, tout comme l’humain, cherche une façon de s’apaiser. Les comportements dirigés vers soi, surtout vers la bouche, comme manger, boire, se toucher la peau, se ronger les ongles, sont apaisants. Ils induisent dans le cerveau la production de morphines naturelles et l’anxiété s’apaise … temporairement. Ce comportement d’ingestion se substitue à l’angoisse et l’animal devient obèse.

Parfois, c’est un manque de satiété qui est la cause du problème. C’est assez typique du chien hyperactif qui ne gère ni ses mouvements, ni ses périodes de repos (très courtes), ni la majorité de ses comportements et particulièrement ses ingestions alimentaires: il pourrait manger deux ou trois rations en une fois, il vole le pain des oiseaux, mange plus vite que son ombre, etc.

Que faire en cas d'obésité?

L’obésité peut faire suite à un diabète, à un excès de calories ingérées, à un trouble anxieux, à de mauvaises habitudes dans le rythme des promenades et des prises d’aliments. Les vétérinaires disposent des moyens médicaux (contre les maladies comme le diabète ou contre l’anxiété) et d'aliments nécessaires pour faire maigrir un animal obèse, chien ou chat. Des régimes appropriés permettront à votre ami de retrouver une taille svelte sans souffrir et en ayant la sécurité d’avoir tous les nutriments requis pour une bonne santé.

R.L.C.