Les oiseaux

Des reptiles qui volent.


La prière des animaux abandonnés


Je vais mourrir...

Il me reste peut-être un ou deux jours à vivre.

Personne n'est venu...Je sais, je vais mourir...

Dans ma tête de chien, y a tant de souvenirs

Et j'étais si heureux au temps où j'étais libre...

Je vous aimais depuis presque une vie entière,

Six ans, je m'en souviens, et c'était merveilleux...

Vous m'aviez "balancé" à travers la portière

Et je n'ai pas compris. C'était peut-être un jeu...

Vous avez disparu au loin sur l'autoroute

Et je suis resté seul, me traînant au fossé,

Le coeur désespéré et l'esprit en déroute,

Gémissant de douleur sous ma patte cassée...

J'ai fini au refuge où j'attends chaque jour

Qu'on vienne me chercher pour tout recommencer...

Je ne vous en veux pas. J'ai pour vous tant d'amour

Qu'on sera bien chez nous comme par le passé...

La nuit tout doucement a envahi ma cage...

C'est vrai, je vous aimais et je vous aime encore,

Je ne dormirai pas et j'attendrai l'aurore,

En guettant tristement à travers le grillage...

Et puis, quoi qu'il arrive, n'ayez pas de remords,

Au bout de mon amour, je vous offre ma mort...

Vous pouvez à loisir vous dorer sur les plages,

J'entends venir quelqu'un...

Il vient d'ouvrir ma cage.


Donations per capita des principales villes canadiennes à la SPCA:

Toronto: 10,70$

Victoria: 3,33$

Regina: 3,07$

Edmonton: 2,66$

Ottawa: 2,37$

Calgary: 2,24$

Winnipeg: 2,22$

Montréal: 0,57$



Les oiseaux, ce n'est pas nouveau, ont toujours eu une bonne cote de popularité auprès des propriétaires d'animaux domestiques. La preuve, on en retrouve fort peu à la SPCA malgré le nombre élevé de ces animaux vendus par les animaleries. Est-ce que l'oiseau un animal plus simple à soigner, qui coûte moins cher, plus propre, moins bruyant? une chose est certaine, si on devait se fier aux animaleries montréalaises, l'oiseau serait un des animaux préféré des québécois.

Mais d'abord, qu'est-ce qu'un oiseau?

Membre de la famille des vertébrés ovipares, c'est un animal couvert de plumes, à respiration pulmonaire, à sang chaud, dont les membres postérieurs (comme chez l'humain) servent à la marche, dont les membres antérieurs, ou ailes, servent presque toujours au vol (sauf pour les pingouins, les poules, les dindes, les autruches et quelques autres espèces) et dont les mâchoires forment un bec corné. Il y aurait d'après le dictionnaire Robert, plus de vingt mille espèces d'oiseaux sur terre, formant près de vingt-cinq ordres principaux. Les oiseaux les plus populaires auprès des acheteurs proviennent principalement des familles des perruches et des perroquets.

L'oiseau est-il intelligent?

Bien que plusieurs espèces démontrent une bonne adaptation à l'homme, quelques capacités à faire des petits tours ou semblent communiquer avec leur maître, les oiseaux n'ont pas une intelligence vive comme les chiens. Quelques perruches ou perroquets pourront facilement répéter des mots voire même des phrases mais ce n'est pas parce qu'une enregistreuse à cassette nous fait entendre notre propre voix qu'elle est intelligente pour autant! Les oiseaux ont un fort instinct naturel et bien qu'ils s'adaptent à la perfection dans une cage ou une petit appartement, on ne doit pas s'attendre à des animaux aussi affectueux et démonstratifs que les chiens ou les chats.

Coté technique

L'oiseau d'intérieur coûte presque rien à nourrir, ne demande que très peu de soins vétérinaires pourvu que son environnement soit toujours propre. À noter qu'un oiseau libre de voler dans la maison est aussi libre de faire ses besoins sur vos meubles. Qui n'a pas déjà remarqué la puissance destructrice d'un caca d'oiseau sur la voiture qui peut se comparer facilement à un très bon décapant? Il n'y a pas que les oiseaux d'intérieur qui plaisent aux québécois. De plus en plus et ce, depuis les 10 dernières années, on peut voir un engouement général pour l'observation extérieure des oiseaux. Saviez-vous que?

L'alimentation aux mangeoires extérieurs a fait augmenter artificiellement les populations d'oiseaux. et qu'elle est responsable de l'expansion vers le nord d'espèces comme le Cardinal rouge ou la Mésange huppée? Qu'elle rend les oiseaux dépendants des postes d'alimentation donc plus vulnérables aux climats rigoureux du Québec?

les postes d'alimentation peuvent toutefois contribuer à accroître le taux de survie des individus les plus faibles, ce qui conduira inévitablement à une augmentation de la population d'une espèce donnée, au bénéfice des observateurs. Malgré tout, les oiseaux d'intérieur sont de gentils compagnons peu coûteux qui sauront rendre heureux leur maître pendant de nombreuses années.

R.L.C.