Brève Maison Ludovic


La Maison Ludovic encore dans la controverse.


Le Journal de Rosemont, dans son édition du 12 mars 1996, publiait une enquête intitulée : A la Maison Ludovic: rien d'illégal, mais... Le journaliste Jean-Benoit Legault rendait public le fruit de ses recherches et comme pour l'année précédente, rien ne semble indiquer que les administrateurs de la Maison Ludovic aient pris le tournant de la transparence.

Questionné par notre collègue du Journal de Rosemont, le directeur Stéphane Richard refusait de donner quelques détails que ce soit sur les états financiers et sur les dépenses surprenantes constatées aux états financiers 1995. On constate d'ailleurs dans ces états financiers une augmentation moyenne de 3500$ par an du salaires des trois directeurs alors que la Maison éprouve de sérieuses difficultés financières, des frais de représentation qui doublent, des frais de promotion qui triplent sans parler des frais d'électricité et de téléphone qui doublent carrément.

Questionné sur ces dépenses hors de l'ordinaire, le comptable de l'organisme n'était tout simplement pas disposé à répondre.

Il semble que les administrateurs de la Maison Ludovic n'ont pas encore compris que le public qui est sollicité pour des dons a droit à ce que ceux-ci soient dépensés adéquatement et à ce que la gestion soit transparente et ouverte. On peut deviner que le public continuera à ne plus verser ses dons à la Maison Ludovic, comme il l'a fait l'an dernier en signe de protestation.

RLC