Véronique LUCIGNANO

Attention: Risque d'explosion ...


Oui, il s'agit bien d'une explosion d'énergie et d'enthousiasme que nous propose aujourd'hui notre invitée. C'est qu'elle en a déplacé de l'air depuis son enfance en Italie. Véronique Lucignano est Canadienne d'adoption ce qui ne l'empêche pas d'être fière de sa triple nationalité qui inclut la Française et l'Italienne. Partout où elle passe, elle laisse une marque permanente dans l'esprit de ses vis-à-vis. Première fille trompette à la fanfare du petit village d'Aurisina en Italie, première fille trompette au Conservatoire de Trieste et une des premières femmes trompettiste professionnelle en Italie, c'est avec fierté qu'elle s'est installée à Montréal en 1989 pour nous offrir son talent.

Il faut dire que Véronique mène un combat permanent contre les traditions et les vieilles mentalités. Dotée d'un petit gabarit, cela ne l'empêche pas de foncer et de jouer de son instrument aussi bien sinon bien mieux que ses pairs du sexe masculin:<<...Je repense souvent avec humour à ce trompettiste marseillais qui, quelques minutes avant une audition pour un poste à l'orchestre, me disait de retourner à la maison puisqu'il allait gagner le concours de toute façon. Non seulement il ne l'a pas gagné mais je suis allée plus loin que lui...>>

Véronique Lucignano récolte les prix partout où elle passe. Médaillée d'or duu Conservatoire de Marseille, 2ème prix au Conservatoire de Montréal et bien des récompenses font d'elle une fervente musicienne toujours à l'affût des offres. En fait, elle aime tellement son instrument que l'argent n'est pas véritablement une priorité. Elle accepte tout ce qui l'intéresse et les organisateurs culturels peuvent toujours compter sur elle pour faire tous les genres de musique allant du classique pur, au rock et jusqu'aux rythmes latins. Véronique ne semble pas s'ennuyer trop de son Europe originelle et elle avoue s'adapter bien facilement à la vie québécoise. Sportive, elle aime le vélo et l'escalade. Gare aux accidents!

Depuis peu, la trompettiste se sent attirée vers l'éducation et elle commencera dès janvier des études à l'UQAM en enseignement de la musique. Une année et demie et ce sera un départ vers de nouveaux horizons toujours reliés à la musique. Dernièrement, Véronique enregistrait un disque laser sous l'étiquette A Tempo. Elle s'associait avec la pianiste bien connue des montréalais Louise-Andrée BARIL afin de présenter un répertoire plutôt varié composé d'oeuvres techniquement spectaculaires. "...Elle présente une trompette passionnée, agile, vigoureuse, parfois criarde."-Tony Esposito, Journal HomoSapiens. Ce qui étonne dans ce disque c'est encore une fois cette volonté de toujours se démarquer de ses collègues. Elle y présente des oeuvres de concours rarement jouées publiquement, un disque magnifique pour les amateurs de puissance et d'inusité.*

Notre invitée prépare une tournée des salles culturelles de la région de Montréal et nous entendrons sûrement parler d'elle dans les mois qui viennent grace à une nouvelles cassette qui sortira d'ici 4 mois sur la même étiquette. Véronique LUCIGNANO, 276-4302.

Le disque laser de Véronique LUCIGNANO et de Louise-Andrée BARIL est en vente chez Priape, Maximusique et au C.C.G.L.M.