les grandes familles (1958) avec jean gabin et pierre brasseur. V. française

Les Grandes Familles est un film français en noir et blanc, réalisé par Denys de La Patellière sorti en 1958.

Sommaire

  • 1 Synopsis
  • 2 Fiche technique
  • 3 Distribution
  • 4 Commentaires
  • 5 Lieux de tournage
  • 6 Voir aussi
    • 6.1 Liens externes

Synopsis

Noël Schoudler, le patriarche d’une famille de la grande bourgeoisie, dirige en autocrate un empire économique, dont les activités s’étendent de la banque et de la finance au monde de la presse en passant par le sucre. Son fils unique François, juge les méthodes paternelles archaïques et, profitant de l'absence de son père en voyage, entreprend des réformes au journal. À son retour le père juge sévèrement les transformations apportées et qui ne sont pas appréciées et décide de donner une leçon à son fils. Après un dur affrontement, le patriarche décide de confier à son fils la direction de l'entreprise sucrière. Terriblement mal préparé, ce dernier se trouve dans une situation difficile avec un impérieux besoin d’argent. Il se tourne alors vers le cousin Maublanc, son père lui ayant refusé son aide. Maublanc est un débauché dont la façon de vivre est en contradiction avec les principes de la famille.

François est au milieu d'une partie qui le dépasse, à tel point qu’il se suicide. Un moment désarçonné par les conséquences désastreuses de la leçon qu'il voulait administrer à son fils, Noël semble vouloir tout abandonner. Mais il finit par reprendre le dessus et, par un magistral coup de bourse, va préserver la prédominance de la famille, tout en se vengeant du cousin Maublanc qui avait moralement poussé François au suicide. Le futur est maintenant incarné par son petit-fils, Jean-Noël.

Fiche technique

  • Titre : Les Grandes Familles
  • Réalisation : Denys de La Patellière, assisté de Pierre Granier-Deferre,
  • Scénario et adaptation : Denys de la Patellière, Michel Audiard d'après le roman éponyme de Maurice Druon (Éditions Julliard)
  • Dialogues : Michel Audiard
  • Décors: René Renoux, assisté de Pierre Tyberghein
  • Photographie : Louis Page
  • Opérateur: Henri Tiquet
  • Montage: Jacqueline Thiedot, assistée de Marie-Claude Barisset
  • Direction musicale: Pierre-Michel Leconte
  • Son: Jean Rieul
  • Musique : Maurice Thiriet
  • Régisseur extérieur: Roger Joint, assisté de Louis Seuret
  • Régisseur général: Eric Geiger, Philippe Modave
  • Photographe de plateau: Marcel Dole
  • Maquillage: Marcel Bordenave
  • Script-girl: Colette Crochot
  • Tirage: Laboratoire Eclair - Enregistrement Optiphone
  • Tournage dans les studios Eclair, extérieurs à l'aéroport de Paris du 19 mai au 8 juillet 1958
  • Directeur de production: Claude Hauser
  • Chef de production: Jean-Paul Guibert
  • Production : Filmsonor et Intermondia Films
  • Distribution: Cinédis
  • Pays : Drapeau de la France France
  • Format : Noir et blanc — 35 mm — 1,65:1 — Son : Mono
  • Genre : Film dramatique
  • Durée : 92 minutes
  • Dates de sortie :
    • France :
  • Visa d'exploitation: 20712

Distribution

  • Jean Gabin : Noël Schoudler, financier
  • Jean Desailly : François Schoudler, le fils
  • Pierre Brasseur : Lucien Maublanc, le cousin oisif
  • Bernard Blier : Simon Lachaume, secrétaire de Noël
  • Françoise Christophe : Jacqueline Schoudler, femme de François
  • Annie Ducaux : Adèle Schoudler, femme de Noël
  • Louis Seigner : Raoul Leroy
  • Jean Wall : Pierre Leroy
  • Julien Bertheau : le père de Lesguendieu
  • Daniel Lecourtois : Canet
  • Jean Ozenne : le professeur Emile Lartois
  • Jean Murat : le général Robert de La Monnerie
  • Nadine Tallier : Sylvaine Dual, l'amie de Maublanc
  • Aimé Clariond : Gérard, marquis de La Monnerie et ambassadeur de France
  • Jacques Monod : M. Rousseau, ministre des finances
  • Françoise Delbart: Isabelle de la Monnerie
  • Patrick Millow : Jean-Noël Schoulder, le petit-fils
  • Emmanuelle Riva : La secrétaire de Noël (non créditée)
  • Jean Lanier : Voisart, l'agent de change de Lucien
  • Pierre Leproux : L'impresario de Sylvaine
  • Pascal Mazzotti : Le chauffeur des Schoudler
  • Michèle Nadal : La sténo du journal
  • Dominique Rozan : Un courtier à la bourse
  • Geymond Vital : Un domestique des Schoudler
  • Marcel Bernier : Un homme à la bourse
  • Marc Arian : Un autre domestique des Schoudler
  • Roger Lecuyer : Une personne à la bourse

Commentaires

  • Le roman de Maurice Druon, Les Grandes Familles, prix Goncourt en 1948, situe l’action juste après la Première Guerre mondiale, c’est un roman historique en trois tomes qui appartient au cycle La Fin des hommes.
  • Le film a été actualisé à l’époque du tournage. Il repose sur la guerre qui oppose les deux cousins, interprétés par Jean Gabin et Pierre Brasseur, entourés de solides seconds rôles. Ce fut un succès populaire en 1958 et il est régulièrement programmé à la télévision française.

Lieux de tournage

Le film a été tourné dans les départements de

  • L'Aisne
  • L'Oise
  • Paris