Est-ce que mon animal peut m'intoxiquer?

La toxoplasmose est une maladie parasitaire causée par un protozoaire (C'est bien plus gros qu'un virus ou une bactérie) qui possède deux cycles. Le sexué, où le parasite se reproduit et qui n'existe que chez le chat, et l'asexué, que l'on retrouve chez les autres mammifères et les oiseaux. Dans ce second cycle, le parasite se diffuse chez l'humain sous forme de larves dans tout l'organisme. Une immunité s'installe alors en quelques jours, et les toxoplasmes survivants s'enkystent (forment des kystes) dans les muscles et le cerveau, provoquant ainsi des séquelles et des symptômes variés qui peuvent être permanents. Cependant, pour la majorité des animaux et pour plus de 90% des humains, l'infection passera inaperçue. L'homme ou la femme contaminé ressentiront une légère fièvre, parfois une enflure des ganglions et des symptômes semblables à une grippe ou à une mononucléose ce qui rend la détection presque impossible.

Quel est le rôle du chat dans la toxoplasmose?

Le chat joue un rôle capital dans le cycle biologique du parasite puisqu'il lui permet de se reproduire. Suite à l'ingestion de viandes (oiseaux, souris, rats) infestées de kystes, des larves sont libérées dans l'intestin de l'animal. Ces larves se dirigent par la circulation sanguine et lymphatique (par les ganglions) dans l'organisme du chat en visitant les muscles, la rétine de l'oeil et le système nerveux. Une fois leur promenade complétée (3 à 10 jours), les larves retournent dans l'intestin du chat où elles produisent des millions d'oeufs (sur une courte période de deux semaines) qui seront disséminés un peu partout sur le sol à l'extérieur et ingérés à nouveau par des animaux sauvages (oiseaux, rongeurs), par des animaux de ferme (poulets, vaches, moutons, porcs) ou par l'homme directement, s'il touche à la litière sans se laver les mains après. Suite à une première infestation, les chats développent des anticorps contre le parasite et cessent d'éliminer des oeufs. Cependant, un chat gardé à l'intérieur et alimenté de nourriture commerciale exclusivement n'a aucune chance de contracter ou de transmettre la maladie.

Quel est son mode de transmission chez l'humain?

La majorité des experts sont d'accord: l'alimentation est de loin la principale source d'infection directe chez l'humain. Tout aliment d'origine animale (environ 200 espèces) peut être porteur de kystes toxoplasmiques principalement chez les herbivores (boeuf, mouton, cheval) qui vont à l'extérieur, chez les animaux de ferme où des chats se promènent librement. Il n'y a pas que la viande qui puisse être à l'origine d'une toxoplasmose humaine; les légumes aussi peuvent être contaminés si des chats enfouissent leurs excréments dans les petits jardins de ville. Les petits oeufs microscopiques peuvent survivre, dans des conditions idéales, plus d'une année dans le sol. Autre particularité importante: les oeufs que le chat élimine dans ses selles n'ont aucun pouvoir de contamination dans les premières 24 heures puisqu'ils doivent subir une maturation en présence d'oxygène pour que la larve devienne infestante. Après ce délai, bonjour les dégâts!

Prévention

La première et la plus importante façon de prévenir l'infestation touche l'alimentation et la deuxième, le chat lui-même. Bien laver tous les fruits et légumes avant de les consommer, surtout si ils proviennent de votre jardin. Quand on parle de bien laver, c'est à dire à grande eau, avec une brosse à légumes. Utilisez toujours des gants pour travailler la terre, les petites bibites se faufilent facilement sous les ongles. Faites bien cuire toutes les viandes, sans nécessairement les carboniser, par une cuisson à 60C (quand il n'y a plus de rouge c'est que c'est OK). 15 minutes est suffisant pour détruire les kystes. Ne buvez pas de lait non pasteurisé (directement de la laiterie) et faites toujours bouillir votre eau si la source est louche. Gardez votre chat à l'intérieur et il n'y aura aucun danger. Si votre chat va à l'extérieur, empêchez-le de chasser les souris ou les oiseaux; une clochette attachée autour de son cou fera fuir ses proies potentielles. Ne lui donnez qu'une alimentation commerciale et surtout, jamais de viande crue. Si votre chat se promène à l'extérieur et fait ses besoins à l'intérieur, éliminez les excréments du bac à litière en dedans de 24 heures (les 24 premières heures sont sécuritaires) et pour plus de précautions, utilisez des gants de caoutchouc.

R.L.C.

(ALAIN, TOUT CE QUI SUIT POURRAIT ETRE EN ENCADRE)


Petit sondage maison...

Depuis plus d'un an, le Magazine RG propose aux lecteurs de la communauté gaie et lesbienne une chronique animale soutenue par des annonceurs de qualité. Nous tentons de toujours trouver un côté pratique à la chronique et nous espérons répondre à de nombreuses questions de propriétaires d'animaux. Toutefois, dans le but de mieux orienter notre travail de recherche, nous aimerions connaître l'avis de nos lecteurs sur les questions suivantes:

1- Quel type d'animal possédez-vous?

2- Quel type de nourriture avez-vous l'habitude de lui offrir?

3- Quel âge a votre animal?

4- Fréquentez-vous à l'occasion le vétérinaire?

5- Avez-vous, dans la dernière année, soutenu financièrement, par un don de quelque nature que ce soit, un organisme venant en aide aux animaux? (SPCA, Miaouf, autres refuges...)

6- Avez-vous des questions à nous transmettre et dont vous souhaiteriez que le Magazine RG y consacre une chronique?

7- Avez-vous un animal spécial de caractère, particulièrement intelligent ou doué, qui pourrait nous accorder une entrevue?

Nous vous invitons à répondre à ces questions sur une simple feuille en y indiquant clairement quelque part vos nom, adresse et no. de téléphone. Vous pouvez nous faxer vos réponses directement au (514) 527-0470 ou nous les poster au C.P. 172, succ. Rosemont, Montréal, Québec, H1X 3B7.

Soyez assuré que toutes les réponses seront lues et considérées.

R.L.C.