L'Orme ressuscité

Qui n'a pas entendu parler de l'Orme ressuscité couvert par toute la presse québécoise? Vous savez, cet arbre mort depuis belle lurette, qu'un artiste montréalais a maquillé avec des coupures de bouteilles de plastique recyclées. La technique était bien simple: L'artiste découpait des feuilles vertes dans des contenants d'assouplisseurs vides de la même couleur. Pendant un an et assidûment, celui-ci coupait des feuilles de toutes les tailles et cet été, à la gloire de la toute grande culture du Québec, le génie installait ses feuilles unes à unes sur l'arbre avec des ficelles. Ho! mais c'est que l'exploit était des plus techniques! Impossible évidemment de monter sur les plus hautes branches et qu'à cela ne tienne, Marc Gagnon (artiste) louait une nacelle au coût de 1200$ pour monter ses feuillettes au sommet de l'oeuvre magistrale. Toute l'entreprise parraît noble comme ça. Bien sûr, l'idée de donner un peu de couleur aux abords de l'autoroute des Cantons de l'est est agréable et après tout, si le créateur se plaît à appeler çà une oeuvre d'art, ce n'est que son opinion et ça lui fait plaisir...

Mais voici quelques informations que tout lecteur de ce magazine cultivé devrait savoir: Le petit découpeur de feuilles a réussi à convaincre la Ministre de la culture, Madame Liza Frulla, de l'importance de son oeuvre pour la civilisation québécoise et la ministre, dans un élan de passion, lui autorisait une subvention de, et tenez-vous bien: 4000$. Quatre mille de nos piastres pour payer un illuminé à découper des bouts de plastiques dans des bouteilles de fleecy quand nos danseurs classiques, nos musiciens, nos sculpteurs et nos peintres se voient refusés les subventions pour des stages avec de grands maîtres faute de budget. Eh bien le voilà le budget, on l'a retrouvé sur le bords de l'autoroute sur un arbre mort qui sera coupé dans les jours qui viennent par la voirie parce qu'il aveugle les automobilistes avec ses reflets. Notre Ministre de la culture se serait-elle prise, l'espace d'un instant ,pour le Ministre de l'environnement ou de l'agriCulture? Vive les élections...

RLC