Gros-mots (Conseil des arts- C.U.M.)

Le Conseil des Arts de la Communauté Urbaine de Montréal est un organisme créé par les villes membres de la CUM et voué à la subvention de spectacles culturels de tous genres. L'organisme chapeaute un programme de tournées "Jouer dans l'Ile" qui est supposé, en principe, faire circuler les artistes dans des salles culturelles en périphérie de la ville de Montréal. Je dis en principe car comme d'habitude, quand on fait confiance à des fonctionnaires pour décider du sort des artistes, ce n'est jamais très réussi. Les artistes désirant faire une demande de subvention doivent impérativement être incorporés. Aucun problème pour les troupes de théâtre, de danse et les orchestres symphoniques mais comment faire pour les musiciens seuls qui n'ont aucune raison ni moyens financiers de se payer une charte légale? Eh bien ils sont tout simplement exclus du programme qui leur était destiné à l'origine si bien que seules les grosses corporations culturelles, celles qui en ont le moins besoin quoi, bénéficient de la manne. Quand on demande à Madame Louise SICURO, Directrice des Relations avec les municipalités, de nous expliquer la marche à suivre pour que les musiciens classiques puissent participer au programme sans être confronté à l'incorporation; la réponse est simple: Tentez de convaincre un orchestre symphonique de vous prendre en concert et l'orchestre pourra faire une demande pour vous! Il fallait y penser. D'autant que l'Orchestre Symphonique de Montréal n'engage qu'en moyenne 2 musiciens montréalais par année. Voilà qui va régler le problème des 1500 musiciens classiques de Montréal n'est-ce pas Madame SICURO? RLC