Les Gros Mots


Dites-moi si j'exagère mais il me semble que de plus en plus, nous entendons et voyons des publicités culturelles orientées vers les dons aux oeuvres sociales. laissez-moi vous expliquer: Depuis quelques mois, il est de bon goût de vendre un produit culturel et de verser une partie des bénéfices à quelques oeuvres charitables. Pour chaque disque vendu par tel artiste, 1$ sera versé à telle association d'aide à çi et à ça ou mieux, à la cause du Sida. Bon-sang que le Sida est bon vendeur. Il n'y a pratiquement pas un événement culturel qui ne se déroule quelque part à Montréal sans qu'une partie des profits soient versés à telle maison ou tel groupe d'aide.

J'aimerais bien vous poser la question: mais qu'y a t-il de mal à faire son métier pour son propre profit? Est-ce que vous voyez des médecins, des avocats ou des juges verser une partie de leurs salaire et surtout en faire la publicité? Pourquoi les députés, ministres et politiciens de tous acabits ne versent t-ils pas eux une partie de leur salaire (nos impôts) à des oeuvres de charité je vous le demande?

Par contre les artistes eux sont très mal vus s'ils osent vendre un disque ou présenter un spectacle en empochant les profits. Mince, mais c'est leur seul salaire...vos billets!!! Il n'y a rien de mal à faire son spectacle, qui a souvent été préparé plusieurs mois avant la première sans recevoir aucun salaire, et à empocher les profits sur la vente des billets. Sincèrement, est-ce qu'il y a des gens qui achètent un disque de Céline DION 20$ pour le petit 1$ qui ira à l'Association Pulmonaire Canadienne? Quand on va voir un spectacle, c'est pour l'artiste qui le présente par pour le don que celui-ci fera par la suite. Il n'y a aucun mal ni aucune honte à vendre son produit culturel et à pratiquer son art pour en vivre. Il y a sûrement d'autres moyens d'aider les autres sans se faire crever soi même?

R.L.C.