La "renaissance" du projet "Dire enfin la Violence";

Les ministres s'en portent garants.


Le 3 avril dernier, une brochette spectaculaire de ministres venaient devant la communauté gaie et lesbienne pour annoncer une subvention de 100,000$ au projet "Dire enfin la violence". Messieurs André Boulerice, André Boisclair, Pierre Bélanger et Jean Campeau étaient en effet tous présents alors qu'on permettait à ce programme contre la violence aux gais et lesbiennes de renaître et ce, suite à de nombreuses irrégularités constatées et toujours sans réponses.

"Il y a eu par le passé des distractions et pas autant de rigueur au niveau de la gestion que nous l'aurions souhaité, une nouvelle équipe est formée et démontre toutes les garanties pour assurer le succès de cette entreprise", de déclarer le député Boulerice en parlant de l'administration précédente. À une question d'un journaliste, le député a aussitôt ajouter qu'il ne souhaitait pas parler du passé mais que la démission en vrac de l'ancienne équipe n'était certes pas étrangère à l'octroi de cette nouvelle subvention.

RG a demandé à la nouvelle présidente du projet, Madame Alexandra Théberge, si les administrateurs du projets géreraient de façon ouverte et transparente afin que l'on puisse véritablement prendre connaissance de leur façon de travailler? Sans hésitations aucune, le projet "Dire enfin la violence" SERA transparent à toutes les personnes et organismes qui voudraient avoir accès aux livres de même qu'aux états financiers. Le tout a été confirmé par le nouveau vice-président, Monsieur XXX LeClerc, en tête-à-tête avec RG.

la nouvelle administration est composée de Madame Alexandra Théberge, présidente, Monsieur XXX LeClerc, vice-président et Madame XXX, secrétaire. Dire enfin la Violence 528-8424.

R.L.C.