CLIP vidéo: Sens interdit - par kevin chomat

Peu de temps avant la sortie de son premier album, Kevin Chomat présente son nouveau clip “Sens interdit”. Un clip gay-friendly, certes, mais pas que. Kevin ne cesse de le répéter, l’amour n’a pas de sexe. C’est donc un clip où de nombreuses personnes pourront se retrouver.

 

Sens interdit peut être interprété comme la suite de son dernier clip “Un homme à terre” qui comptabilise aujourd’hui plus de 30 000 vues. Cette nouvelle vidéo raconte l’histoire d’un amour fini mais que Kevin n’arrive pas à oublier. Malgré les avertissements de ses proches il décide de retourner auprès de son ex compagnon qui l’a blessé tout au long de leur relation. De nombreux symboles ont été intégrés dans le clip. La rose jaune, tendue par une vendeuse de fleurs à la sauvette, illustre l’infidélité. La pomme croquée illustre le fruit défendu lorsque Kevin cède à la tentation. Le pentagramme, à la fin de la vidéo, illustre l’invocation du démon que représente le partenaire de Kevin.

 

La fin du clip est une chorégraphie créée par un ami de Kevin, Marc Beaugendre, un danseur professionnel français vivant aux Pays-Bas. Tout droit sorti de la fameuse école de danse de Rudra-Béjart Lausanne, il intègre la compagnie Introdans à Arnhem en 2011 en tant que danseur professionnel et enseigne au sein de plusieurs écoles de danse. Kevin décide de faire appel à lui pour mêler leur deux univers et créer le final du clip.

 

Cette dernière vidéo annonce un premier album electro pop, enregistré à Paris et arrangé par Kevin Bugajski, avec des chansons aux refrains “catchy” où tout le monde pourra se retrouver, danser et chanter. “Ma boussole” sortira le 25 septembre sur toutes les plateformes de téléchargement et streaming.

 

Kevin présentera son premier album sur scène au Fil à Saint-Etienne le vendredi 23 mars 2018. C’est un vrai challenge pour lui : “Je suis allé voir Superbus, BB Brunes dans cette salle ! Coeur de pirate a aussi joué sur cette scène et cette fois-ci ce sera moi… Je suis impatient et c’est un vrai challenge !”