Brèves-castrats


Dans une récente parution de RG, nous vous parlions du sort réservé aux castrats dans l'Italie du 18e siècle. La situation a fort évoluée depuis. On ne pratique plus ce genre de mutilation aujourd'hui mais ce que le scalpel coupait, les hormones retardent. Il est fréquent d'observer en Allemagne et en Autriche des parents exigeant des hormones afin de retarder la mue chez les jeunes enfants mâles. Les rôles tenu par les jeunes gamins dans plusieurs opéras sont tellement rentables que des parents peu scrupuleux n'hésitent pas à faire prescrire la castration chimique à ceux-ci pour quelques DeutchMarks.