Film Classique: Présentation spéciale du plus grand film jamais réalisé pour célébrer l'amour homosexuel. BILITIS.

Bilitis est un film, sorti en 1977, réalisé par le photographe britannique David Hamilton, inspiré par les poèmes de Pierre Louÿs et scénarisé par Catherine Breillat.

Synopsis

Âgée de dix-sept ans, Bilitis est élève dans un internat. Peu avant les vacances d'été, qu'elle passe chez son amie Melissa, qui est mariée, elle est tombée amoureuse d'un photographe, mais n'ose pas cependant faire le premier pas. Elle est témoin de la violence avec laquelle Pierre, le mari de Melissa, la force à des rapports sexuels. Toutes deux se réfugient alors dans une brève aventure saphique, à laquelle Melissa met fin par la suite. Bilitis se rend bien compte que ce n'est pas elle mais son amie qui a besoin du photographe et elle retourne à son internat sans avoir trouvé son véritable amour.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

Bilitis est le premier film du photographe David Hamilton, qui s'est fait connaître par ses photos érotiques de jeunes adolescentes. Comme Hamilton lui-même, le héros masculin de l'histoire est photographe.

Contrairement à la plupart de ses films qui ont suivi, Bilitis est un film consacré à la puberté et au passage à l'âge adulte. On a loué l'actrice Patti D'Arbanville pour la sensibilité de son jeu.

Le film s'inspire lointainement des Chansons de Bilitis publiées en 1894 par Pierre Louÿs, qui avait présenté cette œuvre — écrite par lui-même — comme la traduction d'une poésie antique d'une seconde Sappho. Hormis l'hommage littéraire contenu dans le titre et le thème du lesbianisme, le récit du film, qui se déroule à l'époque moderne, n'a qu'un rapport ténu avec l'oeuvre de Pierre Louÿs.

La musique de film de Francis Lai a connu un grand succès en Allemagne. Le label Play Time a sorti un coffret Francis Lai Anthology en avril 2016 contenant la musique originale et restaurée du film. Le tournage a eu lieu en partie au Château de Saint-Amé, près de Saint Tropez.

Catherine Breillat, scénariste du film, a déclaré par la suite l'avoir trouvé « épouvantablement mauvais ». À ses yeux, en effet, David Hamilton « ne s'attachait qu'à la beauté de sa lumière, c'était un photographe, pas un réalisateur »3.
----------------

Bilitis is a 1977 French romantic drama film, which was directed by photographer David Hamilton with a music score by Francis Lai. It starred Patti D'Arbanville and Mona Kristensen as the title characters Bilitis and Melissa, respectively.

The film was loosely based on a poem cycle by Pierre Louÿs entitled The Songs of Bilitis set in ancient Greece, although the film is set in modern Europe. The poems were meant to be autobiographical poems by the title character.[1]

Synopsis

A teenage schoolgirl spends the summer with a couple whose marriage is on the rocks, and develops a lesbian crush on the wife. Meanwhile, she pursues a local teenage boy and tries to find a "suitable male lover" for the wife.[2]

Although Bilitis can be best described as a coming of age film, the title character, Bilitis, ends up returning to school at the end of the film, realizing that she is not yet ready for adulthood.

Production

The film was shot in the same soft focus style that was common of David Hamilton's photography and his other films.

Companion book

In 1977, Hamilton released a photobook, Bilitis, which included the most memorable images from the film.

Cast

  • Patti D'Arbanville as Bilitis
  • Mona Kristensen as Melissa
  • Bernard Giraudeau as Lucas
  • Gilles Kohler as Pierre
  • Mathieu Carrière as Nikias
  • Irka Bochenko as Prudence
  • Jacqueline Fontaine as Head Mistress
  • Marie-Thérèse Caumont as Sub-Principal
  • Germaine Delbat as Principal
  • Madeleine Damien as Nanny
  • Camille Larivière as Susy
  • Catherine Leprince as Helen