Quelques conseils sur la vie de tous les jours de nos animaux.

Nourriture, alimentation.

Si vous vous sentez confus quand vous devez choisir une nourriture pour votre animal, ne vous inquiétez pas, cela est tout à fait normal. Il suffit de regarder l'abondance des marques, des sortes et des emballages qui sont disponibles sur le marché pour comprendre que la confusion est légitime. On y retrouve de tout ou presque et souvent, les compagnies rivalisent d'ingéniosité pour vous attirer et vous mélanger encore un peu plus avec leurs multi-gammes. Pour ne pas vous perdre d'avantage dans cette jungle alimentaire, gardez en tête les principes suivants:

Votre animal doit TOUJOURS manger une nourriture qui correspond à son stade de vie ou à sa condition: en croissance, adulte, très actif, en lactation, gériatrique, trop gras, allergique, etc... Une même nourriture qui prétendrait correspondre à tous ces états n'aura sûrement pas été conçue par une personne très douée en nutrition animale et de fait, serait mensongère. Ensuite, penser qu'une nourriture ne peut jamais coûter moins cher que les ingrédients qu'elle contient. Prenons comme exemple la farine de poulet si fréquente dans les listes d'ingrédients. Si elle est faite avec la viande du poulet, elle sera plus coûteuse et plus profitable à l'animal. Si elle devait être faite avec les plumes du poulet, ses qualités nutritives seraient presque nulles. Et pourtant, aucune étiquette ne vous dira quelle qualité de farine se cache derrière elle. Un truc, le prix sur le sac risque de vous guider. Quand ce n'est pas cher, ça vaut pas cher... !

La nourriture miracle et universelle n'existe pas!!!

Allergies aux animaux

Malgré tous les bienfaits que nos compagnons à poils et à plumes peuvent nous procurer, l'allergie peut être un problème important pour la santé des personnes qui les côtoient. Pourtant rien n'empêche une personne allergique, si elle le souhaite vraiment, d'aimer le petit animal qui la rend malade.

Coupable ou non-coupable? N'oubliez pas que ce n'est pas votre chat qui vous a donné une allergie. C'est votre organisme (votre propre système immunitaire) qui donne une réponse exagérée à la présence d'un produit dans l'environnement. Votre chat n'est pas plus condamnable que votre pot de beurre d'arachide, votre chandail de laine ou les fleurs dans les champs. Il est pourtant vrai que nos compagnons sont souvent à l'origine de tels problèmes, mais pas toujours !!!. Il est vrai aussi qu'il est très facile de se faire dire par nos amis de s'en débarrasser. Toutefois, avant de vous en débarrasser, laissez lui au moins une chance de vous prouver son innocence.

Test: Faites garder votre animal et tout son arsenal pour 2 semaines. Faite le grand ménage pour enlever toute trace de sa présence. Si vos symptômes disparaissent, attendez un peu et ramenez votre animal. Si vos réactions recommencent suite à son retour, il n'y a plus de doute, votre organisme et lui ne font pas bon ménage.

Pour ceux dont les symptômes ne mettent pas leur vie en danger vous pouvez essayer un produit à appliquer sur l'animal qui réduit les réactions (Allerpet, Outright). Ces produits peuvent aider à diminuer vos symptômes, mais contre les allergies, il n'y a pas de produits miracles. On peut toutefois espérer l'arrivée prochaine d'un vaccin contre les allergies aux animaux. Un tel vaccin devrait être disponible d'ici peu, informez-vous auprès de votre vétérinaire. À noter que c'est un médecin qui devra vous faire l'injection, pas un vet...

Fourrure, mue, brossage.

L'hiver, n'est pas drôle pour la fourrure de votre animal. Dans la maison, c'est souvent trop sec et à l'extérieur, souvent trop froid. Quand votre animal sort ou entre, il passe d'un extrême à l'autre sans changer de manteau. Il ne faut donc pas se surprendre si on observe au fur et a mesure que la saison avance une fourrure plus terne, moins brillante, une mue plus abondante, des pellicules, etc.

L'entretien est donc particulièrement important dans la saison froide. Le poil doit rester bien aéré et propre. Le brossage régulier est de rigueur, un bon brossage pourra même remplacer le bain (à éviter si votre animal doit aller à l'extérieur par basse température).

Si des boules ou "noeuds" se forment dans la fourrure, on doit les enlever rapidement avant qu'ils ne grossissent. On peut les couper au ciseau en s'assurant de ne pas couper la peau qui est souvent très près et peu contrastante. S'il y a trop de boules, on peut faire tondre l'animal même en hiver. Les masses de fourrure gardent l'humidité, il est plus confortable d'avoir un petit manteau sec qu'un gros manteau humide. Le toilettage sera le temps idéal pour entretenir les oreilles et les griffes. Pour certains chiens, une vidange des glandes anales pourra s'imposer surtout si ce dernier démontre des signes de "planche à voile", vous savez, ces chiens qui se grattent le derrière en se tirant le "pèteux" vers l'avant avec les pattes de devant, en position assise?

R.L.C.